Partenaires

MIX CoWorking

By 2 octobre 2017 No Comments

 

Nous imaginons le dédier à des entrepreneurs innovant dans des produits et services (applications notamment) susceptibles d’améliorer l’autonomie des personnes fragiles que nous accueillons. Cette idée nourrit notre projet d’établissement, orienté vers le décloisonnement des milieux protégé et ordinaire du travail. Elle m’est venue de plusieurs rencontres, notamment avec Bénédicte Poncet (dont on m’avait vanté la qualité du MIX CoWorking à Tassin et la sensibilité aux problématiques du handicap) et avec des jeunes créateurs d’applications aussi pratiques quehttps://www.handivalise.fr/ ou http://www.faire-face.fr/2017/04/21/handivoyage-airbnb-handicap/. Nous souhaitons bien entendu associer nos ouvriers à cette aventure à travers différents services à proposer aux coworkers.

 

Le LivingLab (ou innovation par les usages) consisterait à proposer aux créateurs qui nous rejoignent dans cet espace, le potentiel des 2500 personnes accueillies par l’association, afin de tester et d’améliorer leurs produits et services. L’idée m’est venue d’une formation sur le sujet à laquelle j’ai assisté au 107 route de Marseille.

 

Je parle plus volontiers de personnes fragiles, car je suis convaincu que des produits et services peuvent aussi bien s’adapter à des personnes handicapées mentales ou physiques, que des personnes vieillissantes ou désœuvrées. Il y a sans doute des synergies et rencontres à créer entre tous ces entrepreneurs, au bénéfice des personnes que nous accueillons dans nos établissements.

 

Je ne pense pas que ce type d’espace dédié existe encore à Lyon. Je n’ai entendu parler que d’un équivalent en région parisienne, mais plus orientés vers le domaine médical.

 

J’ai commencé à évoquer cette idée dans mes réseaux depuis plusieurs mois et beaucoup interlocuteurs (entreprises, associations, développeurs économiques) sont enthousiastes. Afin d’en évaluer la pertinence et la viabilité, j’ai pu solliciter des fonds régionaux d’aide à l’innovation. Avec le cabinet Ocalia, nous démarrons une étude de marché en septembre.

 

Je me permets d’attirer votre attention sur ce projet, car l’objectif de l’étude est d’interroger les décideurs de notre réseau et les start’up existantes, afin d‘évaluer l’opportunité d’un tel espace et adapter notre offre potentielle d’accueil et d’animation des coworkers potentiels sur site.

 

Bien entendu, je me tiens à votre disposition pour vous en parler de vive voix, au téléphone ou dans vos bureaux.

 

Très cordialement,

 

Leave a Reply